Présentation des Internationaux de Thiais

Un peu d'histoire

Le "Grand Prix" est né à Stuttgart à l'initiative d'un certain Robert Baur qui avait pensé créer une succession de compétitions différentes de celles rencontrées sur le calendrier international, en répartissant des primes selon le classement obtenu par engin (Ranking List).

Son objectif était de rassembler l'élite mondiale de la Gymnastique Rythmique Internationale, mais aussi les étoiles montantes, et les championnes internationales des pays non inscrits dans le circuit.

Stuttgart, Karlsruhe, Bruxelles, Corbeil, Deventer et Vienne ont ouvert les festivités du premier circuit, puis certaines villes ont laissé leur place à d’autres. Thiais est devenu Grand Prix en 1999. A partir de 2016, chaque organisateur Grand Prix peux également inscrire une compétition Grand Prix en ensembles. 

C’est ainsi que Thiais est devenue la seule étape française de cette compétition.

Le circuit du « Grand Prix » est inscrit dans le calendrier de la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG). 

Il connaît un grand succès auprès des gymnastes, des organisateurs et des médias.

Les organisateurs des Grand Prix se réunissent deux fois par an au cours d'une compétition. Ils passent en revue les différentes organisations de la saison, font évoluer le règlement du Grand Prix.

 

 

Date de dernière mise à jour : 04/02/2016